Pourquoi une thérapie de couple ?

Pourquoi attendons nous si souvent de l’amour humain qu’il soit absolu, inconditionnel, qu’il nous apporte un flux constant et fiable d’harmonie, d’approbation et de compréhension?

Ce qui est frustrant dans les relations, c’est que nous voulons toujours plus qu’elles ne peuvent nous offrir. Et quand elles ne nous nourrissent pas, nous en faisons une affaire personnelle, considérant que c’est la faute de quelqu’un, la nôtre parce qu’on est pas assez bien, ou celle des autres, parce qu’ils ne nous aiment pas assez.

Mais cela n’a aucun rapport avec ce que nous sommes réellement. C’est le signe d’une limitation humaine ordinaire, rien d’autre: l’autre ne peut nous connaitre ou nous aimer mieux qu’il ne se connait et ne s’aime lui-même.

Les problèmes de relation commencent dès lors que l’on croit que l’autre est le fournisseur exclusif de l’amour.

Or si nous ne nous sentons pas aimés, comment pouvons nous véritablement aimer?


La jalousie, la difficulté à faire confiance, la crainte d’être abusé ou rejeté, le fait de se montrer vindicatif, d‘être sur la défensive ou de se disputer en voulant prouver que l’on a raison, d’être facilement vexé ou blessé et d’en vouloir aux autres de notre condition…voilà quelques unes des façons dont notre sentiment d’insécurité et de déconnexion à nous même se manifestent.

Car rien de tel qu’une relation humaine pour faire remonter aussi vite nos blessures à la surface, montrant toutes les façons dont nous nous sentons encore mal aimés, blessure centrale à l’origine des conflits familiaux ou relationnels et qui affecte notre capacité à donner et à recevoir librement de l’amour.

Affronter nos vulnérabilités est la clé qui permet de rester ouvert, à la fois à soi-même et à celui ou celle qui déclenche ma douleur.


En faisant la paix et en reconnaissant la blessure que ma partenaire provoque en moi, de même qu’elle fait la paix et reconnait celle que je provoque en elle, je m’accepte mieux et je l’accepte mieux.

Les tempêtes et les conflits prennent alors sens et ont une fonction utile, celle de nous ajuster. Car les relations humaines sont l’ultime épreuve de vérité qui nous permettent de savoir si nous sommes guéris, entiers.

La thérapie de couple va permettre de renouer avec une parole et un lien perdus.

Elle n’aidera pas toujours le couple à se reconstruire mais permettra à chacun de pouvoir identifier l’origine du conflit et vivre avec plus d’harmonie et de sérénité l’union ou la séparation, transmutant ainsi la relation.